Mondialisation

-A +A

Identifier et gérer les risques dans un monde multipolaire

par Patrice Gautry, Chef économiste chez UBP

Historiquement, le risque majeur pour les investisseurs a essentiellement résidé dans la perspective d’une récession, et de la baisse qui s’en suit sur les marchés mondiaux des actions et du crédit des entreprises.

Mondialisation: 

Le XIXe congrès du Parti communiste : l’heure du sacre de Xi Jinping

par Laetitia Baldeschi, Co-responsable des Etudes et de la Stratégie chez CPR AM

M. Xi Jinping ressort-il plus fort de ce congrès ? C’est une évidence : après un discours introductif de 3 heures 23 minutes, Xi Jinping a obtenu que son nom soit inscrit dans la constitution du Parti, ou plutôt « la pensée de Xi Jinping », celle « sur le socialisme à caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère », par un vote unanime des 2300 délégués du Parti. Cette pensée vient ainsi s’ajouter à « la pensée de Mao Zedong » et à « la théorie de Deng Xiaoping », élevant Xi Jinping, encore en fonction, au plus haut niveau hiérarchique du Parti. En effet, Mao n’avait obtenu cet honneur que vingt-quatre ans après son accession aux plus hautes fonctions politiques du pays et pour Deng Xiaoping, l’honneur avait été posthume.

Mondialisation: 

Le temps reste au beau

par César Perez Ruiz, Directeur des investissements chez Pictet Wealth Management

L’année 2017 touchant à sa fin, il est l’heure de dresser le bilan des marchés financiers. Conformément à notre scénario de base, le contexte s’est souvent révélé favorable au risque et, sauf surprise de dernière minute, la majorité des classes d’actifs devraient terminer en territoire positif.

Mondialisation: 

Croissance Mondiale: l’année 2018 devrait être encore un très bon cru

par Patrice Gautry, Chef économiste chez UBP

La croissance mondiale devrait, selon nos estimations, atteindre 3,5% en 2018, après un chiffre de 3,6% en 2017, soit le rythme le plus soutenu depuis dix ans. Cette bonne santé tient essentiellement au fait que la croissance est désormais plus autonome que par le passé, et qu’elle est aussi devenue plus synchronisée à l’échelle globale.

Une croissance désormais plus autonome

Au fil des trimestres, une croissance plus autonome s’est mise en place à travers le monde, grâce à la très bonne tenue de la consommation dans les économies développées et à la reprise de l’investissement public et privé dans l’ensemble des pays.

Mondialisation: 

Sommes-nous trop optimistes au sujet de la croissance mondiale ?

par Christopher Dembik, Responsable de la recherche macroéconomique chez Saxo Bank

Les quatre questions principales de l’année 2018 : La croissance économique est-elle solide ? L’inflation reviendra-t-elle un jour ? Devrions-nous craindre une hausse des taux obligataires ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner ?

Mondialisation: 

La visibilité accrue sur la croissance rassérène les investisseurs pour 2018

par Christophe Donay, Responsable de l’allocation d’actifs et de la recherche macroéconomique chez Pictet Wealth Management

La phase d’expansion du cycle économique a débuté il y a près de neuf ans aux Etats-Unis et dans certains pays émergents. C’est la deuxième plus longue phase de croissance dans l’histoire moderne américaine après celle des années 1960. Or, depuis environ deux ans, le débat sur l’imminence d’une récession revient lors de l’établissement des scénarios annuels. Cette année ne fait pas exception.

Mondialisation: 

Les trois prochains filons à exploiter sur les marchés émergents

par Morgan Harting, Emerging Markets Multi Asset portfolio manager chez AllianceBernstein (AB)

Depuis début 2016, les marchés émergents affichent de solides performances. En effet, leurs actions ont connu une hausse de 30% en 2017. A l’orée 2018, les marchés émergents sont confrontés à des risques géopolitiques et monétaires accrus et à la présence de poches de survalorisation. Toutefois, nous sommes convaincus que les investisseurs avertis pourront trouver, dans les mois qui viennent, de belles opportunités sur ces marchés. Pour cela, ils devront se livrer à une stratégie de diversification au sein des différentes catégories d’actifs.

Mondialisation: 

Croissance toujours vigoureuse et inflation maîtrisée

par Darren Williams, Senior European Economist chez AllianceBernstein (AB)

Au niveau mondial, la croissance demeure vigoureuse et l'inflation maîtrisée. En 2018, nous prévoyons que ces deux tendances se maintiennent.

Parmi les pays développés, la Banque d'Angleterre est la troisième grande banque centrale à avoir relevé ses taux d’intérêt. Pour autant, nous continuons à penser que les décideurs politiques des pays développés vont réduire leur stimulus monétaire de manière graduelle.

Toutefois, cela pourrait changer si l'inflation venait à accélérer, contraignant les banques centrales à adopter une politique monétaire plus offensive.

Les facteurs structurels et cycliques qui ont pesé sur l'inflation jusqu’à présent, sont susceptibles de s’atténuer au cours des prochaines années. Toutefois, cela ne serait pas suffisant pour entrainer une hausse nette des prix en 2018.

Mondialisation: 

Le commerce mondial, en marche arrière ?

par Marie-Hélène Duprat, Economiste chez Société Générale

La mondialisation est le fait dominant du monde de l’après-Guerre froide: elle a rendu les économies plus interconnectées et plus interdépendantes que jamais. La vague actuelle de mondialisation est la deuxième en l’espace de deux siècles. La première a commencé dans la première moitié du XIX siècle sous l’effet combiné de percées technologiques et de politiques commerciales libérales en Europe continentale. Elle s’est effondrée lorsque la Grande Dépression des années 1930 a fait le lit du protectionnisme.

Mondialisation: 

Chine-Afrique:
le mariage de raison va-t-il durer ?

par Carlos Casanova et Ruben Nizard, Economistes chez Coface

Sorti en juillet 2017, Wolf Warrior 2, est devenu le premier lm non hollywoodien à intégrer le top 100 au box-office mondial de tous les temps. Ce film d’action présente la Chine comme la protectrice de l’Afrique. Seulement quatre jours après la sortie du lm, la Chine a inauguré sa première base militaire à l’étranger sur la côte de Djibouti, matérialisant le message du lm. La Chine a manifesté un intérêt prononcé pour Djibouti, petit pays de la Corne de l’Afrique qui constitue un point d’entrée sur le continent, particulièrement depuis la tenue du premier Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC).

Mondialisation: 

Pages

Flux RSS