Marchés Financiers

-A +A

IPO et M&A : deux sources potentielles d’appréciation boursière, aux caractéristiques distinctes

par Pierre-Alexis Dumont, Responsable de la gestion actions et convertibles chez Groupama AM

Les opérations d’introduction en bourse ou de fusion & acquisition de sociétés cotées font potentiellement figure d’opportunités pour les investisseurs boursiers. Par ces choix structurants, les compagnies concernées cherchent à lever des capitaux dans un cas, se rapprocher dans l’autre, pour in fine permettre un (re)gain de compétitivité et consolider, ou doper, leur croissance. Des ambitions de nature à être a priori plutôt saluées en Bourse.

Pour autant, en pratique, ces situations revêtent des caractéristiques assez distinctes l’une de l’autre. Les investisseurs boursiers souhaitant tirer bénéfice d’une IPO ou d’un M&A doivent avant tout bien définir leur horizon d’investissement.

Marchés Financiers: 

La clé de la poursuite du « bull market » actions, c’est les taux !

par Jean-Marie Mercadal, Directeur Général Délégué en charge des gestions chez OFI AM

Les taux montent pour de bonnes raisons : l’économie est dynamique, en accélération aux États-Unis et en zone Euro. Par ailleurs, les Banques Centrales vont mettre fin à leurs politiques monétaires très accommodantes et les marchés obligataires vont donc progressivement retrouver un fonctionnement plus « naturel ». Reste que le rythme de cette hausse logique des taux est rapide... Trop rapide ? à peine sorti de la déflation, faut-il craindre le retour de l’inflation et un dérapage des marchés obligataires aux conséquences fâcheuses sur la valorisation des actifs ?

Marchés Financiers: 

La volatilité est de retour

par Pascal Blanqué, CIO Groupe, et Vincent Mortier, CIO Adjoint Groupe chez Amundi

La correction brutale des actions et la hausse des rendements à l’œuvre depuis le début de l’année ont entraîné des turbulences mettant un terme à l’« état de grâce » auquel s’étaient habitués les marchés. L’indice VIX a rebondi au-delà de 37, un niveau inédit depuis 2015. Rappelons que l’année 2017 avait été très favorable aux investisseurs: l’indice S & P est ressorti en hausse presque tous les mois de l’année dans un contexte de faiblesse exceptionnelle de la volatilité. Le VIX a atteint 18 des 20 plus bas enregistrés depuis 20 ans en 2017. La complaisance a poussé de nombreux investisseurs à passer outre les valorisations extrêmement élevées et à prendre des positions suradoptées.

Marchés Financiers: 

Actions chinoises : votre gérant Marchés Emergents est-il prêt pour les actions A ?

par John Lin, Portfolio Manager for China Equities chez AllianceBernstein (AB)

À quelques jours du début des festivités du Nouvel An chinois, les investisseurs peuvent se réjouir de la prochaine inclusion des actions chinoises de catégorie A dans les indices de référence élaborés par MSCI pour rendre compte de l’évolution des marchés émergents (ME). Jusqu’à présent, la source de rendement et de diversification que constitue le deuxième plus grand marché actions du monde n’a été que peu exploitée. Mais les investisseurs devront faire le nécessaire pour se préparer à entrer dans la danse.

Marchés Financiers: 

L’inflation s’éveille

par Patrick Zweifel, Chef économiste chez Pictet AM

Après des années d’apathie, l’inflation reprend des couleurs aux États-Unis et à un rythme encore mal apprécié des investisseurs.

Les États-Unis se délestent enfin des derniers effets de la crise financière mondiale et l’économie mondiale retrouve la santé. Ces deux points indiquent une accélération de l’inflation américaine à court terme, et celle-ci pourra être plus forte que ce que les investisseurs peuvent penser, même si la récente volatilité des marchés laisse entendre qu’ils commencent à prendre conscience du risque.

Marchés Financiers: 

Un environnement en mutation pour l'investissement obligataire flexible

par Ashok K. Bhatia, CFA, Gérant Senior chez Neuberger Berman

Ces 40 dernières années, nous avons vécu des changements importants sur les marches financiers et dans les techniques utilisées pour en extraire de la valeur. Nous avons pu observer des taux d’intérêts à long terme aux Etats-Unis aussi bas que 1,5% et aussi haut que 20%. Nous venons de vivre la création de l’Euro, l’apparition de la Chine et des pays émergents en tant que nouvelles puissances et une crise financière générationnelle à laquelle le gouvernement a répondu par la mise en place, fortement favorisée, de stratégies d’investissement orientées vers des taux d'intérêt stables et une baisse des primes de risque de crédit. Pendant ce temps, la gestion obligataire multisectorielle s’est développée dans le monde et a su générer de bons résultats.

Marchés Financiers: 

Les petites et moyennes capitalisations françaises à l’honneur en 2018

par Charlie Anniss, Gérant actions small et mid caps européennes chez Union Bancaire Privée (UBP)

Les petites entreprises européennes ont clôturé l’année 2017 sur une forte performance, avec un gain de 19,03% pour l’indice MSCI Europe Small Cap, qui se compare ainsi favorablement au MSCI Europe (10,24%*). Les petites capitalisations se caractérisent par une bonne tenue sur plusieurs années depuis la fin de la crise financière, ainsi que par un historique de performances relatives solides sur le long terme. Quels sont les principaux facteurs ayant contribué à cette tendance positive et peut-on s’attendre, en 2018, à une poursuite de la surperformance observée en 2017 ?

Marchés Financiers: 

Consolidation boursière : faut-il s’inquiéter de la première sérieuse consolidation boursière depuis 2 ans ?

par Jean-Marie Mercadal, Directeur Général Délégué en charge des Gestions chez OFI AM

Les actions américaines ont perdu plus de 2 % vendredi, entraînant l’ensemble des marchés dans leur sillage. Cette baisse a été déclenchée par le rapport sur l’emploi qui montre une accélération des tensions sur le salaire horaire, indiquant potentiellement un retour de l’inflation, « enfin », serait-on tenté de dire ! C’était en effet le but recherché des Banques Centrales, et notamment de la Fed. Ceci change potentiellement les perspectives sur les taux d’intérêt. Pour l’instant, 3 ou 4 hausses de 25 pb sont attendues cette année, la première en mars.

Marchés Financiers: 

Doit-on s'attendre à un changement de régime des marchés financiers ?

par Witold Bahrke, Stratégiste chez Nordea Asset Management

Le rendement des obligations d’Etat américaines à 10 ans a récemment atteint son plus haut niveau depuis 2014. Quant au rendement à 2 ans, il évolue à un pic inédit depuis 2008. Les investisseurs se demandent aujourd’hui si ces mouvements marquent la fin d’une décennie de rallye haussier sur les marchés obligataires, voire même un total effondrement de ces marchés.

Le prix des bons du Trésor américain – « la mère de tous les actifs » – est souvent considéré comme une référence du système financier mondial, car il apporte des indications précieuses sur les conditions de marché et l’économie. Une inversion du cycle baissier des taux d’intérêt, ancré depuis plusieurs décennies, signifierait un changement de régime pour les marchés et l’économie. Or, une forme d’addiction à la baisse continue des taux d’intérêt s’est forgée ces dernières années chez bon nombre d’investisseurs.

Marchés Financiers: 

Chercher du rendement sur les marchés obligataires demande un peu d’imagination

par Eric Bertrand, Directeur des gestions Taux et Diversifiées chez OFI AM

Investir sur le « fixed income » ne procure guère de rendement, alors que les taux ont atteint des niveaux historiquement bas. Mais les opportunités existent, en particulier sur la dette souveraine émergente en devises locales.

Marchés Financiers: 

Pages

Flux RSS